MAUDIT PAR LE POUVOIR - Alternance implacable

Capa APP.jpg

ISBN: 

Pages: 

Format: 

Éditeur: Editoral Eco Literário

Amaldiçoados_pelo_poder_Evandro2.png

Où acheter:

ALTERNANCE IMPLACABLE par Christiane Couve de Murville

Ana était belle. Et pas seulement belle; elle était magnifique. Sa beauté et son charme étaient tant que, partout où elle allait, Ana attirait l'attention et tous les regards masculins et féminins. Son corps sculptural aux proportions impeccables, les cheveux soyeux, longs et pleins et la peau lisse et veloutée donnaient à la jeune femme une aura de perfection qui ne passait jamais inaperçue. Ana exerçait une fascination, tenant tout le monde otage de ses charmes. Jeunes ou vieux n'avaient aucune chance, ils étaient rapidement séduits par la beauté. Il était difficile de résister, de se retenir, de ne pas remarquer, regarder et rêver! Ils admiraient la muse parfaite, le standard de beauté, capable d'inspirer profondément et d'affecter tout être.

Quelle puissance incroyable avait Ana! Mais elle ne savait pas exactement comment l'utiliser.

Si elle était naïve et ne pouvait pas lire les véritables intentions des jeunes hommes qui la courtisaient assidûment, elle finirait par être mangée par un méchant loup ne s'intéressant qu'au sexe. Elle pourrait perdre tout son pouvoir en une seule nuit de pleine lune si elle succombait à l'assaut féroce d'un homme sans âme, ayant besoin du fluide vital d'une jeune fille encore pure pour satisfaire ses besoins sexuels sans contrôle. Inexorablement, elle perdrait l'éclat, le charme et l'aura de pureté qui l'enveloppaient encore.

Mais la fille ne comprenait pas ces choses et se considérait très intelligente. Elle avait conscience de son pouvoir, le pouvoir de la beauté. Elle était vraiment irrésistible et aimait ça. Elle était fière de son superbe physique qui lui permettait de se démarquer parmi les jeunes filles. Elle regardait même avec un peu de mépris les pauvres mortelles qui n'étaient pas aussi belles qu´elle. Pauvres petites! Elles étaient si moches! Elles n'avaient pas les cheveux comme les siens, une taille mince comme la sienne, des formes impeccables et tout.

Ana n'imaginait même pas quel genre d'énergies elle attirait et l'avenir qu'elle se faisait avec son comportement hautain. Bien sûr, ...